Le Poignard Subtil

« Etudes humoristiques sur l’originalité et la diversité du masque humain sur VIEUX BOUCHONS de Champagne par E. Posteaux, peintre sculpteur »

le blog que Bruno Montpied enrichit depuis de nombreuses années, revient sur les « vieux bouchons » d’Emile Posteaux (1866-1936).

Dans le dernier numéro de la revue Des Pays habitables, Bruno Montpied nous a fait connaître « le dada de cet ancien représentant en brasserie (et ancien charcutier), à savoir la sculpture sur bouchons de Champagne usagés, représentant des dizaines de têtes de différents types populaires de sa ville (dandy local, pompier notoire, clown, ou femme typique de Lille), voire de célébrités de l’époque (Maurice Chevalier par exemple). »

Photo de la famille Delhemme montrant Emile Posteaux en compagnie de sa femme, années 1930 ; archives J-P. Delhemme.

Le Poignard Subtil, sous-titré « Des passerelles entre l’art populaire, l’art brut, l’art naïf, le surréalisme spontané et l’art immédiat : une poétique de l’immédiat », présente de nouveaux documents sur Posteaux à cette adresse : http://lepoignardsubtil.hautetfort.com/.

Si vous n’avez pas encore l’habitude de consulter ce blog , qui contient des merveilles, précipitez-vous ! Vous n’en reviendrez pas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s