Comment comprendre…

Oui, comment comprendre, se demande Nicolas Eprendre, que le géographe anarchiste Elisée Reclus n’ait jamais fait mention dans ses écrits d’Henry David Thoreau malgré l’apparente proximité entre les deux esprits ? D’ailleurs Reclus avait-il connaissance des écrits de son aîné ?

Henry David Thoreau, par Félix Valotton

C’est à ce double questionnement que s’est attaché à répondre l’auteur de « Henry David Thoreau-Elisée Reclus, d’une rive à l’autre » dans les numéros 4 (octobre 2021) et 5 (mars 2022) Des PAYS HABITABLES.

Et comme toute bonne question en entraîne d’autres, Nicolas Eprendre nous révèle quelle pépite, restée jusqu’alors enfouie au fond des archives, il a découverte chemin faisant. Alors qu’il ne la cherchait pas. Ce qui s’appelle en bon français, la fortuité.

Elisée Reclus, par Louis Moreau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s