Accueil

« Rayonner dans l’ombre et avancer »

Librairie La Brèche, éditions pratique de propos délibéré une micro-édition sélective depuis les années 1990. Plusieurs directions sont explorées :
> la nouvelle littéraire 
> l’essai esthétique et philosophique
> la pensée et la poésie du monde
> les romantismes du XIXe siècle
> les études reclusiennes, avec les Cahiers Elisée Reclus. (Créés en 1996, ils furent des premiers à rééditer et commenter des textes rares ou restés invisibles ; ils sont désormais publiés sous la forme de « hors série » sporadiques.)

Certainement sensible à la qualité formelle de l’expression, Librairie La Brèche, éditions apprécie les auteurs impliqués dans leur œuvre et témoignant d’une forte présence aux êtres, ainsi qu’à l’histoire et au monde.

> La revue Des PAYS HABITABLES Naïveté Utopie Extravagance a rejoint le catalogue au mois de mars 2020.

Dernières nouvelles des éditions

A redécouvrir

« … L’on serait fondé à donner pour modèle d’honnêteté aux écrivains d’aujourd’hui les livres de moins en moins lus de Robert Caze, malgré tous leurs défauts. » C’est à cette remarque d’André Breton dans Les Vases communicants, que nous devons d’avoir rencontré l’émouvante personne de Robert Caze (1853-1886). Breton s’avançant vers un écrivain naturaliste (vers ses … Lire la suite A redécouvrir

Mireille Sorgue

« Il y a des filles très belles dans la tour de leurs cheveux. Mais moi, j’ai des mains de vendange dont je m’enorgueillis, des mains du dimanche, luxueuses comme un feu en pure perte. » Voici ce que disait Robert Morel : « Quand Mireille Sorgue m’envoya les premières pages de ce qui allait devenir ce livre, … Lire la suite Mireille Sorgue

Emerson à Concord

Ainsi commence cette belle méditation d’un philosophe respirant à la campagne : « En achetant ma ferme, j’ignorais l’affaire que je faisais avec les oiseaux bleus, les goglus des prés et les grives, qui n’étaient pas comptés dans le prix ; je n’imaginais pas davantage les aurores et les crépuscules sublimes qui tombaient dans mon escarcelle … Lire la suite Emerson à Concord